dijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgognedijon region bourgogne

Ville française, chef-lieu de la Bourgogne et du département de la Côte-d’Or. Dijon de la Région Bourgogne rassemble 146 000 Dijonnais au sein d’une agglomération de 226 000 habitants. La ville de Dijon assied sa prospérité sur les industries automobile, pharmaceutique, plastique, mécanique, électrique et optique. Elle a surtout construit sa réputation sur les fleurons de son industrie alimentaire (moutarde, liqueurs, pain d’épices, chocolat, vins, escargots, etc.). L’Ecole nationale supérieure de biologie appliquée à la nutrition et à l’alimentation (ENSBANA) ainsi que deux écoles spécialisées dans les sciences agronomiques permettent de reproduire les compétences nécessaires à la pérennité de cette spécificité dijonnaise. Néanmoins, la ville souffre davantage de la concurrence de Beaune, vis-à-vis de laquelle elle a perdu l’exclusivité des liens autoroutiers et ferroviaires (TGV) avec Paris.

Ville au passé glorieux, Dijon de la Région Bourgogne possède de nombreux monuments historiques d’importance. En dehors des innombrables maisons anciennes dressées dans le centre-ville, on citera notamment le palais des ducs de Bourgogne (XIVe siècle, rebâti à partir de la fin du XVIIe siècle), le palais de justice, la cathédrale Saint-Bénigne, l’église Saint-Philibert, l’église Notre-Dame (XIIIe siècle, classée dans le genre gothique bourguignon), l’église Saint-Michel (Renaissance). Le musée des Beaux-Arts bénéficie d’une excellente réputation : on y trouve notamment les tombeaux de Philippe le Hardi, Marguerite de Bavière et Jean sans Peur, des retables de la Chartreuse de Champmol, des peintures et sculptures. Près de la ville se trouve justement cette Chartreuse de Champmol avec le puits de Moïse de Claus Sluter.

Après l’avoir fondée, les Romains la nomment Divio ou Castrum Divionense. Au XIe siècle, elle devient la résidence ducale et connaît son apogée durant la dynastie des Valois de 1364 à 1477.
A cette date, elle revient à la Couronne de France après la mort de Charles le Téméraire. Elle devient néanmoins le siège du Parlement et des Etats de la Province. Assaillie par les Suisses (1513), elle n’est libérée qu’au prix d’une forte rançon. La ville connaît, au XVIIIe siècle, une période plus faste avec le centre culturel qui devient le siège d’une nouvelle université et de l’évêché. Elle opère son développement industriel au XIXe siècle, mais doit subir les dommages de l’occupation allemande (1870) puis des bombardements (1944).

.29 juin 2015 ... Les élus de la Région Bourgogne ont à l'unanimité donné un avis favorable à la désignation de Dijon comme chef-lieu provisoire de la future ....... Bourgogne peuvent aussi être citées Amora Maille (groupe Unilever), dont les usines d'Appoigny (Yonne) et de Dijon ....Présentation officielle de la région et de l'institution qui la gère. Dijon, Côte-d'Or ( 21).

PLUS D.INFORMATIONS ET DETAILS ICI ==> Dijon – Région Bourgogne - Voyage - Photo

Image et carte de la ville de Dijon

dijon region bourgogne

Inter-Hotel - Réservez un hôtel au moins 15 jours à l.avance et bénéficiez de 15% de réduction.
Bon plan - Promo 2020-
Dijon – Région Bourgogne

Infos : ou se trouve la bourgogne - dijon centre ville historique - ou est situé Dijon sur la carte de france - dijo - carte des vins 71 - ville dijona - clermont ferr france carte - dijon centre ville -