la faille de san andreas - Imagela faille de san andreas - Imagela faille de san andreas - Imagela faille de san andreas - Imagela faille de san andreas - Imagela faille de san andreas - Image

L’agglomération de Los Angeles est située sur la faille de San Andreas, une cassure de l’écorce terrestre où se rejoignent les plaques tectoniques du Pacifique et de l’Amérique du Nord. Il s’agit en fait d’un système de failles, un ensemble de failles parallèles, qui mesure près de 1 000 kilomètres de long et traverse toute la Californie. C’est une zone très instable : il s’y produit souvent des séismes (tremblements de terre), dus aux déplacements des deux plaques tectoniques, qui coulissent latéralement l’une par rapport à l’autre. Par exemple, en 1906, la plaque du Pacifique s’est déplacée d’un coup de 6 mètres vers le nord, provoquant un très fort séisme (8,3 sur l’échelle de Richter), qui a dévasté la ville de San Francisco. Récemment, Los Angeles a connu deux séismes assez violents, l’un en 1994, l’autre en 1997.

Le risque sismique est permanent en Californie. Les habitants de Los Angeles se préparent à ce qu’ils appellent le Big One (« le gros »), un séisme d’une telle ampleur qu’il pourrait détruire toute la ville. Selon les sismologues, il y a 50 % de chances qu’un tel tremblement de terre se produise dans les 45 années qui viennent.

Vue de La faille de San Andreas – Photos

La faille de San Andreas
la faille de san andreas - Image

Infos : san andreas - sanandreas - faille de san andreas - sondriyas - faille de san anfréas - faille san andreas - foto usa - la faille de st andrea -