nimes-region-languedoc-roussillonnimes-region-languedoc-roussillonnimes-region-languedoc-roussillonnimes-region-languedoc-roussillonnimes-region-languedoc-roussillon

Ville du sud de la France, chef-lieu du département du Gard. Nîmes dans la région Languedoc-Roussillon rassemble 130 000 Nîmois au centre d’une agglomération de 139 000 habitants.
Ses principales industries sont la bonneterie (Eminence), la confection et les parfums (Cacharel), les chaussures, les constructions mécaniques, le commerce du vin ainsi que l’agroalimentaire (conserveries, confitures, Perrier).

On pourra voir, en particulier les vestiges de la splendeur de la Nemausus romaine : la Maison Carrée (an 4 apr. J.-C.), le temple de Diane (début du IIe siècle), la tour Magne ou bien visiter ses musées. Les arènes (amphithéâtre romain) tiennent une place à part : composées de 34 rangs de gradin, elles pouvaient accueillir plus de 24 000 personnes. Elle est encore utilisée pour la tauromachie, pour des concerts ou des exhibitions sportives. Près de la ville se trouve le célèbre aqueduc, appelé couramment « pont du Gard ». Il aboutit au Castellum, dans la ville.

On peut également visiter la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Castor (fin XIe siècle) reconstruite dans le style byzantin au XIXe siècle ou se rendre aux musées des Beaux-Arts, du Vieux-Nîmes, d’Archéologie, d’Histoire naturelle ou de la Provence. Le Carré d’art, conçu par Norman Foster, et inauguré en 1993, constitue le plus grand centre d’art contemporain français après Beaubourg.

La ville de Nîmes occupée par les Volsques arécomiques, elle est conquise assez tôt par les Romains qui s’y installent dès 121 av. J.-C. Ils donnent à la ville le nom du génie de la source voisine : Nemausus. Dès lors, Nîmes devient l’une des villes plus brillantes de l’Empire romain sous les règnes d’Agrippa, d’Auguste et d’Antonin le Pieux. Nouveau symbole de l’Empire, la ville subit les invasions d’un bon nombre de ses contempteurs : Vandales, Wisigoths, Francs, et Sarrasins s’y succèdent. Ansemond, comte goth de Nîmes, s’allie à Pépin le Bref et chasse les musulmans en 752. Elle tombe alors sous la dépendance du comte de Toulouse puis de la maison d’Aragon avant de rejoindre le domaine royal en 1229. Elle devint le bastion du protestantisme cévenol, siège de la Michelade (massacre anti-catholique). Bien que la « pacification de Nîmes » de 1629 prévoit la restauration de la tolérance religieuse, la révocation de l’édit de Nantes vient relancer des querelles qui se poursuivront tout au long du XVIIIe siècle.

.Petit guide des départements et principales villes de la région Languedoc Roussillon: Montpellier, Nimes, Perpignan et autres..Perpignan; Nîmes; Carcassonne; Mende; Béziers; Narbonne; Montpellier ... objectif de renforcer le lien entre la Région et les citoyens du Languedoc- Roussillon ....... fut conquis par cette région (Arche de la parole, le chien qui ... et auteur dramatique, né à Nîmes et grandit à Bezouce.

PLUS D.INFORMATIONS ET DETAILS ICI ==> Nîmes – Région Languedoc-Roussillon - Voyage - Photo

Image – Nîmes – Région Languedoc-Roussillon-Image –

nimes-region-languedoc-roussillon

Inter-Hotel - Réservez un hôtel au moins 15 jours à l.avance et bénéficiez de 15% de réduction.
Bon plan à la Montage - Saison 2018-2019-
Nîmes – Région Languedoc-Roussillon

Infos : carte région toulousaine - carte de france nimes - nimes carte - region languedoc carte - ou es situe nimes en france - nimes sur carte de france - le gard region - la region nimes -